Avec l'avènement de l'enfant-roi, les blessures de jeunes lors d'activités ludiques ou sportives, même les plus minimes, sont à proscrire. En effet, le moindre incident donne lieu à toute une procédure ayant pour but des réparations pour le préjudice incommensurable causé. Le remède ? La sécurité absolue, le risque zéro.

Or, trop de sécurité tue les effets recherchés, et ceci éventuellement à très long terme.

Il est envisageable que ne nous ne soyons pas nés avec l'objectif de vivre dans des fauteuils.

Ainsi, aux États-Unis, les aires de jeux pour enfants sont tellement sécurisées et aseptisées qu'elles en deviennent ennuyeuses, ce qui peut être préjudiciable à la santé des enfants.

Voilà peut-être pourquoi Gever Tulley vient parler des 5 choses dangereuses que nous devrions laisser nos enfants faire, et que le meilleur livre sur le sujet reste The Dangerous Book for Boys.