Radjaïdjah Blog

Mot-clé - ethereum

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 31 août 2023

Launch of cryptoskymap.xyz

The Radjaidjah Blog is proud to present cryptoskymap.xyz, a directory of curated resources around the Bitcoin and Ethereum ecosystems.

mardi 10 avril 2018

Deepdream, paréidolie algorithmique

Comment les robots rêvent-ils du monde ?

Quelques expériences d'inceptionnisme avec caffe (merci à 贾扬清), le notebook ipython deepdream et le logo d'Ethereum.

deepdream-ether-ref-conv2.gif

deepdream-ether-reduce.gif

deepdream-ether-incep.gif

N'hésitez pas à enregister les gifs pour les voir tranquillement en local si l'animation est trop lente, ou à aller voir d'autres démos.

Pour des effets similaires sur des images de votre choix (portrait, etc), les commandes sont ouvertes, pour un prix modique ! -> commentaires.

mardi 2 janvier 2018

Attention à la marge (partie I)

C'est l'histoire de Grégoire Sardine.

Une vie tranquille

Grégoire Sardine est un bon père de famille. Marié, 2 enfants, il mène une vie plutôt tranquille. Son fils ainé commence à entrer dans l'adolescence et commence à présenter quelques signes de rébellion, mais à part ça tout va bien. Il aime sa femme, Monique, mère au foyer, qui effectue parfois quelques petits jobs d'appoint pour mettre un peu de beurre dans les épinards.

Grégoire possède deux comptes en banque à la Société Générale. Un compte courant qu'il utilise pour les dépenses quotidiennes, et un compte épargne, sur lequel il verse mensuellement une partie de son salaire. Il est confiant dans l'avenir.

Un beau jour, sur le parking de son entreprise, Grégoire voit arriver une superbe Lamborghini toute neuve. Celle-ci vient se garer non loin de lui. La surprise de grégoire est grande lorsqu'il voit en descendre son collègue Marc Perche, qui n'est autre que son voisin de bureau. Grégoire garde son étonnement pour lui et se dépêche de rejoindre sa place de travail.

À la pause déjeuner, Grégoire s'enquiert auprès de Marc au sujet de sa nouvelle voiture. Marc esquisse un sourire et lui propose d'aller prendre un verre après le boulot. Ce que s'empresse d'accepter Grégoire.

Une découverte

Confortablement installés à une bonne table de la Taverne des Amis devant leur petite mousse, Grégoire et Marc évoquent brièvement le cas de la secrétaire de direction, dont le ventre commence à s'agrandir (si si, ça arrive aussi aux hommes de discuter de ces choses-là). Puis Grégoire ne peut plus contenir sa curiosité et interroge Marc. Cette Lamborghini, d'où vient-elle ? Un héritage récent ?

Marc le détrompe. Sa nouvelle voiture, il se l'est offerte grâce de prodigieux gains obtenus grâce aux cryptos. Grégoire n'est pas beaucoup plus avancé. Les cryptos ? Qu'est-ce que c'est ?

Marc Perche ouvre alors les portes de la connaissance à Grégoire Sardine. Les crypto-devises sont un nouveau type de monnaie, apparu il y a moins de dix ans. Des devises électroniques, échangeables uniquement sur Internet. Leur dénomination exotique de crypto-devises provient du fait que la sécurité des échanges est assurée grâce un un protole extrêmement sophistiqué qui utilise des routines cryptographiques pour signer électroniquement toutes les transactions.

La toute première de ces crypto-devises, Bitcoin, est apparue en 2008, et son cours a connu un progrès fulgurant. De quelques centimes, il est passé en moins de dix ans à plus de 1500 €. Un rendement extraordinaire, supérieur à 20000%. Marc avait investi un peu par hasard mille euros à une époque où un bitcoin en valait moins de vingt, sur les conseils d'un bon ami. Récemment, il a tout vendu et en a profité pour s'offrir la voiture de ses rêves et mettre de côté une somme rondelette. Marc donne à Grégoire les adresses de quelques sites internet sur lesquels il en apprendra davantage. Mais attention, le prévient-il, c'est un marché très volatile, et conséquemment très risqué.

De retour à la maison, le dîner semble à Grégoire particulièrement long. Il expédie les devoirs des enfants en dix minutes et annonce à sa femme qu'il doit encore travailler quelques temps sur un nouveau projet de la boîte. Il s'enferme dans la petite pièce de l'appartement familial qui lui sert de bureau et allume son ordinateur.

Ce qu'il découvre ce soir-là est fascinant. De nombreuses personnes sont devenues multimillionaires grâce à Bitcoin et d'autres crypto-devises. La technologie sous-jacente est révolutionnaire. Et c'est un marché à peine naissant, extrêmement prometteur à moyen et long terme. Il lui faut peu de temps pour être convaincu que les cryptos vont changer sa vie. Grégoire passe une bonne partie de la nuit à se documenter, et a à peine entendu Monique lui souhaiter bonne nuit à travers la porte. Lorsqu'il la rejoint, il a du mal à trouver le sommeil.

Le pas

Le lendemain, Grégoire explique à Marc qu'il a trouvé le sujet extrêmement intéressant, mais qu'il va quand même s'accorder quelques jours de réflexion avant de se lancer. Grégoire est d'une personnalité prudente, pas le genre à tout miser sur un coup de tête. Marc approuve.

Quelques jours plus tard, après avoir encore dévoré de nombreux articles sur le net, Grégoire est décidé. Il va suivre le chemin de son initiateur. Il s'est renseigné sur les plateformes d'échange, qui permettent d'acheter et de vendre des bitcoins contre des euros. Il va opter pour HEBY, un site situé aux États-Unis, très populaire et digne de confiance. Il ouvre un compte et explore le site. Il y trouve le cours du bitcoin et d'autres cryptos. HEBY, par souci de transparence, avertit qu'en raison de la loi américaine, ses clients doivent fournir une preuve de leur identité et un relevé bancaire. La procédure de validation de son compte va prendre quelques jours. Dès le lendemain, par transfert bancaire, il vire mille euros de son compte épargne vers son tout nouveau compte HEBY.

(à suivre)

mercredi 24 mai 2017

radjaidjah.eth est né

Bonne nouvelle, vous pouvez maintenant faire un généreux don via Ethereum au Rajaïdjah Blog.

Il suffit d'envoyer vos précieux ethers à l'adresse :

Ethereum Pubkey radjaidjah.eth

0xfe9e82f7b8C5B8f51550b8BF3d7391a0f0Ec2A4a

Mieux que ça, grace à l'ENS (qui n'est pas l'École Normale Supérieure mais l'Ethereum Name Service), vous pouvez adresser votre valeureuse donation à radjaidjah.eth . ENS est un smart contract sur la blockchain Ethereum qui joue le rôle de résolveur d'adresse. C'est ainsi un DNS décentralisé, et constitue un exemple de dapp (decentralized app). Ethereum a beaucoup beaucoup beaucoup d'autres applications, comme l'exposent les intervenants de Consensus 2017, une conférence sur les blockchains qui a lieu en ce moment-même à New York[1].

C'est un petit exercice d'acquérir et de transférer des ethers. Mais essayez, ça vous servira peut-être un jour !

Note

[1] La conférence est organisée par ConsenSys, le consortium évoqué dans l'article Mental Poker.

jeudi 18 février 2016

Mental Poker

Playing mental poker is a difficult problem for a number of reasons. The foremost reason is that it is impossible, a result due to Shamir, Rivest and Adleman[1].

G.R. Blakley and D. Chaum

During Lift16, Ethereum / Consensys presented a number of very promising projects.

Almost all of these projects are based on a mysterious entity called the blockchain. More precisely, not the Bitcoin blockchain, but a private blockchain called the Ethereum blockchain.

Then was a gambling-related project: etherPoker.

etherPoker is advertised as a blockchain-connected provably fair online poker game. The underlying mechanism is based on mental poker, a term coined by RSA's creators, Ron Rivest, Adi Shamir, and Leonard Adleman.

Provably fair dice, a popular extension of online coin-flipping (bit commitment) works as such:

  1. a server seed is generated and its hash is provided to the client
  2. the player inputs a client seed
  3. a nonce (number of times that the server seed has been used) enters the game
  4. the player chooses a winning range
  5. a magic number deterministically created from the server seed, the client seed, and the nonce is computed
  6. if the magic number falls in the winning range, the player wins
  7. the nonce is incremented for the next round
  8. the player can verify his numbers by asking the server to reveal the server seed

In poker, an algorithm for shuffling cards using commutative encryption would be as follows:

  1. Alice and Bob agree on a certain "deck" of cards. In practice, this means they agree on a set of numbers or other data such that each element of the set represents a card.
  2. Alice picks an encryption key A and uses this to encrypt each card of the deck.
  3. Alice shuffles the cards.
  4. Alice passes the encrypted and shuffled deck to Bob. With the encryption in place, Bob cannot know which card is which.
  5. Bob picks an encryption key B and uses this to encrypt each card of the encrypted and shuffled deck.
  6. Bob shuffles the deck.
  7. Bob passes the double encrypted and shuffled deck back to Alice.
  8. Alice decrypts each card using her key A. This still leaves Bob's encryption in place though so she cannot know which card is which.
  9. Alice picks one encryption key for each card (A1, A2, etc.) and encrypts them individually.
  10. Alice passes the deck to Bob.
  11. Bob decrypts each card using his key B. This still leaves Alice's individual encryption in place though so he cannot know which card is which.
  12. Bob picks one encryption key for each card (B1, B2, etc.) and encrypts them individually.
  13. Bob passes the deck back to Alice.
  14. Alice publishes the deck for everyone playing (in this case only Alice and Bob, see below on expansion though).

To play poker with bitcoins, the new Seals With Clubs poker site is: SWCpoker.

To play for fun, download PokerTH (Radjaïdjah Blog's alias: BluffBluff).

Note

[1] A. Shamir, R. Rivest, and L. Adleman, Mental Poker, Technical Report LCS/TR-125, Massachusetts Institute of Technology, April 1979